1932-Jeux Olympiques d’été de Los Angeles

1932Los-Angeles

12 avril 1923

  • Los Angeles est désignée ville d’accueil des IXes Jeux d’été célébrant la Xe olympiade. Désignée et non élue. En effet, aucune autre métropole n’a souhaité se porter candidate. Il faut rappeler que, le 2 juin 1921, lors de l’élection de Paris pour les Jeux de 1924 arrachée par Coubertin à la faveur du désistement d’Amsterdam et de Los Angeles, la ville néerlandaise fut officiellement choisie pour l’édition de 1928, et la cité californienne reçut déjà de solides garanties concernant les Jeux de 1932…

30 juillet 1932

Cérémonie d’ouverture

  • Une grandiose cérémonie est organisée au Memorial Coliseum, devant plus de cent mille spectateurs dont quelques stars hollywoodiennes. Le défilé des athlètes dure une heure et demie. Charles Curtis, vice-président des États-Unis, prononce l’ouverture officielle des Jeux d’été de la Xe olympiade. Dix coups de canon retentissent, la vasque olympique s’embrase. L’escrimeur George Charles Calnan, lieutenant dans la Navy, prête le serment des athlètes.

31 juillet 1932

Athlétisme

  • Le Polonais Janusz Kusocinski s’impose dans le 10000 mètres, devant le Finlandais Volmari Iso-Hollo.
  • L’Américain Leo Sexton lance le poids à 16 mètres (record olympique) et obtient la médaille d’or.
  • La jeune Américaine «Babe» Didrikson (21 ans), sportive éclectique (elle brille également en golf, en basket-ball et en billard), remporte le lancer du javelot (43,68 m dès son premier essai), épreuve inscrite pour la première fois au programme féminin, devant les favorites allemandes Ellen Braumüller (43,50 m) et Tilly Fleischer (43,15 m).

Haltérophilie

  • Raymond Suvigny, de l’U.S. Métro, s’impose chez les poids plume (287,5 kg, record du monde égalé) en battant le favori allemand Hans Wölpert (282,5 kg).
  • Le Parisien René Duverger (20 ans) l’emporte chez les légers (325 kg, record olympique).
  • Le Stéphanois Louis Hostin obtient la médaille d’or chez les mi-lourds (365 kg, record olympique), à l’issue d’une lutte acharnée avec le Danois Svend Olsen (360 kg).

1er août 1932

Athlétisme

  • À l’issue du 100 mètres, il est plus que difficile de départager le petit Américain Eddie Tolan (1,70 m) et son grand compatriote Ralph Metcalfe (1,83 m), tous deux égalant le record du monde (10,3 s). Après un examen attentif de la photo-finish, le jury déclare Tolan vainqueur.
  • Curiosité du règlement de l’époque à l’issue du 400 mètres haies: l’Irlandais Bob Tisdall s’impose (51,7 s) et recevra la médaille d’or, mais, comme il a fait tomber le dernier obstacle, cette performance n’est pas reconnue comme le nouveau record du monde; le deuxième, l’Américain Glenn Hardin (51,9 s), devient, lui, recordman du monde…
  • En lançant le marteau à 53,92 m à son dernier essai, l’Irlandais Patrick O’Callaghan (26 ans), tenant du titre, prive le Finlandais Ville Pörhölä (52,27 m), champion olympique du lancer du poids en 1920 et désormais âgé de 34 ans, d’une médaille d’or qu’il pensait tenir.

Cyclisme sur piste

  • L’Australien «Dunc» Gray (1 min 13 s, record olympique) s’adjuge l’épreuve du kilomètre, devant Jacobus Van Egmond (Pays-Bas).

Escrime

  • La compétition de fleuret par équipes ménage le suspense. La France, l’Italie et les États-Unis terminent ex aequo. On organise donc un barrage: la France et l’Italie battent facilement les États-Unis; mais la France, avec Philippe Cattiau brillant, et l’Italie, emmenée par Gustavo Marzi étincelant, sont de nouveau à égalité, 8 victoires et 8 défaites pour les deux formations; la médaille d’or est finalement pour les Français, qui ont concédé 4 touches de moins que leurs adversaires (58 contre 62).

Lutte libre

  • Le Français Charles Pacôme (28 ans), par ailleurs premier prix de violon du Conservatoire de Lille, obtient le titre dans la catégorie des poids légers en battant en finale le Hongrois Károly Kárpáti sur décision.
  • Chez les poids lourds, le Suédois Johan Richthoff, déjà médaillé d’or à Amsterdam en 1928, s’impose de nouveau: il bat en finale l’Américain Jack Riley sur «tombé» après 8 min 32 s de combat.

2 août 1932

Athlétisme

  • Dans le 800 mètres, le Britannique Thomas Hampson, adepte de la tactique dite finlandaise qui consiste à courir de bout en bout à un train régulier, prouve la validité de sa stratégie. Le Canadien Phil Edwards est en tête aux 400 mètres (couverts en 52,3 s), alors qu’Hampson (54,9 s) n’est que cinquième; le Britannique entreprend une remontée progressive puis, au prix d’un ultime effort qui le laissera gisant, épuisé, sur la piste, il déborde dans les dernières foulées l’autre Canadien Alex Wilson. Il s’adjuge la médaille d’or en battant le record du monde (1 min 49,8 s), devant Wilson (1 min 49,9 s) et Edwards (1 min 51,5 s).
  • L’Américain Edward Gordon remporte le concours de saut en longueur (7,64 m dès son premier essai), devant son compatriote Charles Lambert Reed (7,60 m). Le Japonais Chuhei Nambu, qui détient pourtant le record du monde (7,98 m), ne parvient pas à trouver ses marques et doit se contenter de la médaille de bronze (7,45 m).
  • Le 100 mètres féminin revient à la solide Polonaise Stanislawa Walasiewicz (11,9 s, record du monde).
  • L’Américaine Lillian Copeland remporte le concours de lancer du disque (40,58 m).

2-6 août 1932

Pentathlon moderne

La domination suédoise dans cette discipline se poursuit. Johan Gabriel Oxenstierna, régulier, remporte la médaille d’or, devant son compatriote Bo Lindman, champion olympique en 1924 et médaillé d’argent en 1928.

3 août 1932

Athlétisme

  • L’Américain Eddie Tolan remporte le 200 mètres (21,2 s, record olympique), devant ses compatriotes George Simpson (21,4 s) et Ralph Metcalfe (21,5 s). Ce dernier a été gravement pénalisé, car les officiels ont mal positionné son plot de départ et il a dû parcourir quelques mètres de plus que ses rivaux.
  • L’Américain William Miller gagne le concours de saut à la perche (4,315 m, record olympique), devant le Japonais Shuhei Nishida (4,30 m).
  • Au lancer du disque, l’Américain John Anderson bat le record olympique (49,49 m), alors que le Français Paul Winter se classe troisième (47,85 m), devant son compatriote Jules Noël (47,74 m), privé par l’inattention des juges (qui regardaient le saut à la perche et n’ont pas mesuré son lancer) d’un jet (environ 49 m) qui aurait dû lui valoir la médaille d’argent.

Cyclisme sur piste

  • Jacobus Van Egmond (Pays-Bas) remporte la compétition de vitesse en battant en finale le jeune Français Louis Chaillot (18 ans), qui avait pourtant gagné la première manche.
  • Dans la finale de l’épreuve de tandem, Louis Chaillot et Maurice Perrin dominent en deux manches sèches les Britanniques Ernest Chambers et Stanley Chambers.
  • Les Italiens remportent la poursuite par équipes. La France (Henri Mouillefarine, Paul Chocque, Amédée Fournier, René Le Grevès) est deuxième.

4 août 1932

Athlétisme

  • L’Italien Luigi Beccali remporte le 1500 mètres (3 min 51,2 s, record olympique), une course à laquelle Jules Ladoumègue, disqualifié le 14 mars 1932 par la Fédération française d’athlétisme pour professionnalisme, assiste dans les gradins en tant qu’envoyé spécial du journal L’Intransigeant.
  • Triplé finlandais au lancer du javelot: Matti Järvinen s’impose (72,71 m, record olympique), devant ses compatriotes Matti Sippala et Eino Penttilä.
  • Le Japonais Chuhei Nambu s’adjuge une incontestable médaille d’or au triple saut: il bat en effet le record du monde (15,72 m).
  • L’Américaine «Babe» Didrikson obtient une deuxième médaille d’or. Elle gagne le 80 mètres haies (11,7 s, record du monde), en devançant de très peu sa compatriote Evelyne Hall (11,7 s également), moins véloce mais dont le style est plus assuré.

Cyclisme sur route

  • La course cycliste sur route de 100 kilomètres voit la victoire de l’Italien Attilio Pavesi, devant son compatriote Guglielmo Segato, alors que Giuseppe Olmo est quatrième. L’Italie remporte bien évidemment la médaille d’or par équipes, le classement se faisant par addition des temps.

Escrime

  • L’Italien Gustavo Marzi, impérial en finale (9 victoires, aucune défaite, seulement 17 touches reçues), remporte la compétition masculine de fleuret individuel.
  • L’épreuve féminine de fleuret est marquée par un geste de fair-play. La Britannique Judy Guinness indique aux officiels qu’ils ont oublié de compter 2 touches de l’Autrichienne Ellen Preis. Une fois cette erreur rectifiée, Ellen Preis obtient la médaille d’or, devant Judy Guinness.

4-11 août 1932

Hockey sur gazon

  • Nette domination de l’Inde, qui bat le Japon (deuxième), 11 buts à 1, et les États-Unis (troisièmes), 24 buts à 1.

5 août 1932

Athlétisme

  • Dans la dernière ligne droite d’un 5000 mètres serré, Lauri Lehtinen (Finlande) tout comme Ralph Hill (États-Unis) luttent coude à coude en commettant, semble-t-il, quelques irrégularités. Le Finlandais s’impose, les deux hommes étant crédités du même temps (14 min 30 s).
  • Le 400 mètres est l’occasion d’un duel entre les Américains Ben Eastman, recordman du monde (46,4 s), et William Carr, qui a devancé Eastman lors des sélections olympiques américaines à la surprise générale. Eastman part très rapidement (21,7 s aux 200 mètres), mais Carr se rapproche, dépasse son compatriote à 50 mètres du but et s’impose en battant le record du monde (46,2 s).

6 août 1932

Athlétisme

  • James Bausch (États-Unis) bat le record du monde du décathlon (8462 points) et s’adjuge l’or.
  • Volmari Iso-Hollo (Finlande) remporte le 3000 mètres steeple dans un temps qui semble médiocre (10 min 33,4 s). Rien d’étonnant: les officiels ont oublié de faire sonner la cloche qui annonce le dernier tour et les concurrents ont parcouru 3460 mètres!

7 août 1932

Athlétisme

  • L’Argentin Juan Carlos Zabala remporte le marathon. Le Finlandais Paavo Nurmi n’a pas pu prendre le départ, disqualifié pour professionnalisme 3 jours avant l’ouverture des Jeux.
  • Les États-Unis s’adjugent les trois relais en battant à chaque fois le record du monde: 40 secondes dans le 4 fois 100 mètres messieurs; 3 min 8,2 s dans le 4 fois 400 mètres; 47 secondes dans le 4 fois 100 mètres dames.
  • Au saut en hauteur féminin, les Américaines Jean Shiley et «Babe» Didrikson franchissent 1,65 m (record du monde). Un barrage (1,67 m) devra les départager: les deux femmes effacent la barre. Les officiels décident alors que le style de Didrikson n’est pas réglementaire, car sa tête franchirait la barre avant son corps; Jean Shiley est déclarée championne olympique, «Babe» Didrikson reçoit la médaille d’argent.

Escrime

  • Dans la compétition d’épée par équipes, Georges Buchard brille, et la France remporte la médaille d’or, devant l’Italie, qu’elle a battue 9 victoires à 7 lors du match décisif.

Lutte gréco-romaine

  • Le Suédois Carl Westergren (36 ans), champion olympique chez les moyens en 1920, chez les mi-lourds en 1924, est couronné cette fois chez les poids lourds.

Natation

  • Les méthodes d’entraînement plus que rigoureuses des Japonais portent d’emblée leurs fruits: dans le 100 mètres, Yasuji Miyazaki s’impose devant son compatriote Tatsugo Kawaishi.

8 août 1932

Natation

  • Grande et svelte (1,80 m, 57,5 kg), enfant chérie du public, l’Américaine Helene Madison (19 ans) remporte le 100 mètres nage libre  devant la toute jeune Néerlandaise Willemijntje den Ouden (14 ans).

9 août 1932

Escrime

  • L’Italien Giancarlo Cornaggia-Medici est champion olympique d’épée, devant le Français Georges Buchard et un autre Italien, Carlo Agostoni.

Natation

  • Les Japonais battent le record du monde du relais 4 fois 200 mètres nage libre (8 min 58,4 s) et s’adjugent l’or.
  • L’Australienne Clare Dennis gagne le 200 mètres brasse (3 min 6,3 s, record olympique), d’un rien devant la Japonaise Hideko Maehata (3 min 6,4 s).

10 août 1932

Équitation

  • La compétition de dressage sourit aux Français: le commandant Xavier Lesage, cadre de l’École de Saumur, montant Taine, s’impose; le commandant Charles Marion, sur Linon, est deuxième; la France est première par équipes.

Gymnastique

  • Les Italiens remportent le concours par équipes.
  • L’Américain Raymond Bass remporte le grimper à la corde lisse.
  • Le saut acrobatique (tumbling) voit un triplé américain, la médaille d’or allant à Rowland Wolfe.

Natation

  • Le dénouement du 400 mètres nage libre est cruel pour le Français Jean Taris, ligne numéro 1: il domine les Japonais mais, sans doute gêné par le soleil bas, il ne s’aperçoit pas du retour de l’Américain «Buster» Crabbe, ligne numéro 6, qui s’impose (4 min 48,4 s contre 4 min 48,5 s).C’est le seul titre qui échappe aux Nippons dans les épreuves masculines de natation.

11 août 1932

Escrime

  • La Hongrie, emmenée par György Piller, remporte facilement l’épreuve de sabre par équipes.
  • L’Américaine Eleanor Holm, qui avait battu le record olympique du 100 mètres dos en demi-finale (1 min 18,3 s), s’impose facilement en finale (1 min 19,4 s), devant sa compatriote «Bonnie» Mealing (1 min 21,3 s).

Voile

  • Dans le port de Los Angeles, le Français Jacques Lebrun remporte la compétition monotype en arrachant la médaille d’or le dernier jour. En effet, il retourne dans les trois dernières régates une situation très favorable à l’Espagnol Santiago Amat, finalement troisième, et au Néerlandais Bob Maas, deuxième.

12 août 1932

Gymnastique

  • L’Italien Romeo Neri (140,625 points) gagne le concours général avec une belle avance sur le Hongrois Istvan Pelle (134,925 points) et le Finlandais Heiki Ilmari Savolainen (134,575 points). Le titre par équipes revient à l’Italie.

Natation

  • Les Américaines, avec Helene Madison, améliorent le record du monde du relais 4 fois 100 mètres nage libre de près de 10 secondes (4 min 38 s, contre 4 min 47,6 s) et s’adjugent l’or.

13 août 1932

Aviron

  • Net vainqueur en 1928 à Amsterdam, Henry Pearce (Australie) s’impose de nouveau en skiff. Mais il devance l’Américain William Miller de moins d’une seconde.
  • La Grande-Bretagne remporte le quatre sans barreur: Jack Beresford, médaillé d’argent en skiff en 1920, médaillé d’or en 1924, médaillé d’argent en huit en 1928, continue de se forger un magnifique palmarès.
  • Le huit américain ne devance le huit italien que d’un cinquième de seconde.

Équitation

  • Le concours complet voit la victoire du Néerlandais Charles Pahud de Mortanges, montant Macroix, très régulier (troisième du dressage, deuxième du cross-country et du jumping).

Escrime

  • Le Hongrois György Piller (8 victoires, 1 défaite en finale) est champion olympique de sabre, devant l’Italien Giulio Gaudini (7 victoires, 2 défaites) et un autre Hongrois, Endre Kabos (5 victoires, 4 défaites).

Natation

  • L’Américaine Helene Madison bat le record du monde du 400 mètres (5 min 28,5 s), mais elle ne devance que de très peu sa compatriote Lenore Kight (5 min 28,6 s). Pour fêter sa troisième médaille d’or, Helene Madison va danser au Coconut Grove, en compagnie de Clark Gable.
  • Les Japonais réalisent le doublé dans le 1500 mètres: Kusuo Kitamura (14 ans) s’impose devant Shozo Makino.
  • Les Japonais réalisent également le doublé dans le 200 mètres brasse, la médaille d’or allant à Yoshiyuki Tsuruta, la médaille d’argent à Reizo Koike.

Tir

  • Le tir, proscrit en 1928 à Amsterdam, fait son retour aux Jeux, avec deux épreuves: Berti Rönnmark (Suède) s’impose à la carabine position couchée; Renzo Morigi (Italie) remporte la médaille d’or au pistolet rapide.

14 août 1932

Équitation

  • Le concours de saut d’obstacles voit la victoire du Japonais Takeichi Nishi, montant Uranus. Il n’y a pas de classement par équipes, car aucune nation n’a réussi à terminer l’épreuve avec ses trois cavaliers.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire