Abdoulaye SEYE (1934-2011)

Athlète franco-sénégalais

1960-SEYEAbdoulaye Seye remporta une médaille de bronze sur 200 mètres aux Jeux Olympiques de Rome, en 1960, devenant le premier sprinteur français médaillé olympique à titre individuel. Pourtant, Abdoulaye Seye, né au Sénégal, aurait voulu porter d’autres couleurs. Abdoulaye Seye découvrit l’athlétisme en 1954, alors qu’il effectuait son service militaire à Toulon. Il se distingua rapidement, établissant en 1959 les records de France du 100 mètres (10,2 s) et du 200 mètres (20,8 s). En 1960, il établit le record de France du 400 mètres (45,9 s). Abdoulaye Seye souhaitait participer aux Jeux Olympiques de Rome, en 1960, sous les couleurs de la Fédération du Mali (composée du Soudan français et du Sénégal), mais le Comité international olympique (C.I.O.) refusa d’accéder à sa demande. Abdoulaye Seye, français donc, se classa troisième du 200 mètres (20,7 s), derrière l’Italien Livio Berruti (20,5 s) et l’Américain Lester Carney (20,6 s). Dès 1961, Abdoulaye Seye mit en place le Comité olympique sénégalais et devint entraîneur de l’équipe sénégalaise d’athlétisme, poste qu’il conservera jusqu’en 1965. Plus tard, il sera conseiller technique au ministère des Sports du Sénégal.

©Pierre LAGRUE