Alex VIROT (1890-1957)

Journaliste français

VIROT-OKAlex Virot mérite mention au titre de l’olympisme inattendu pour une double raison. Il couvrit les Jeux d’Amsterdam en 1928 pour L’Intransigeant comme caricaturiste et… en profita pour remporter une médaille. En effet, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, on créa cette année-là trois sous-catégories au sein de la catégorie «peinture». Alex Virot en profita pour présenter certains de ses croquis dans la sous-catégorie «dessins», et le jury lui accorda une médaille d’argent pour Gestes de football. Cette année-là, dans cette sous-catégorie, la médaille d’or revint au Luxembourgeois Jean Jacoby pour Rugby. Par la suite, Alex Virot collabora pour plusieurs titres de la presse écrite (Miroir des Sports, Le Matin, Paris-Soir, L’Auto…) et travailla à la radio. Alex Virot couvrit notamment le Tour de France, et c’est sur la Grande Boucle qu’il trouva la mort, le 14 juillet 1957, dans un accident de moto vers Ax-les-Thermes.

©Pierre LAGRUE