Alfred OST (1878-1945)

Peintre belge

OST-OKAlfred Ost mérite mention au titre de l’olympisme inattendu car il obtint, en 1920 aux Jeux d’Anvers, une médaille de bronze, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «peinture» pour Joueur de Football. Cette année-là, les œuvres en compétition n’ont guère séduit le jury, car il n’attribua pas de médaille d’or dans cette catégorie. La médaille d’argent revint à la Française Henriette Brossin de Polanska. Alfred Ost eut une riche carrière et un style évolutif. Il réalisa d’abord des peintures, dessins et affiches très colorés, représentant des scènes populaires, des animaux et des épisodes de l’Évangile. Puis des œuvres moins baroques. Enfin, des œuvres à thématique sociale et morale, avec une palette plus sombre.

©Pierre LAGRUE