András BALCZÓ (1938- )

Pentathlète hongrois

balczo-2-concentrateCinq fois champion du monde, champion olympique par équipes en 1960 et en 1968, András Balczó dut pourtant attendre 1972 et les Jeux de Munich pour obtenir enfin la médaille d’or olympique à titre individuel. András Balczó participe pour la première fois aux Jeux Olympiques en 1960 à Rome, dans une édition qui voit la fin de la mainmise de la Suède sur le pentathlon moderne (depuis 1912, année de l’inscription de cette discipline au programme, les Suédois ont remporté tous les titres) et l’émergence de l’école hongroise : alors que ses compatriotes Ferenc Nemeth et Imre Nagy s’adjugent les médailles d’or et d’argent, il échoue au pied du podium en raison d’une contre-performance dans l’épreuve de tir. Pourtant champion du monde en 1963, il n’est pas retenu pour les Jeux de Tokyo en 1964. Grand favori pour les Jeux de Mexico, en 1968, il est devancé pour l’or par le Suédois Björn Ferm, qui lui a résisté dans l’épreuve de cross-country. En 1972, aux Jeux de Munich, à 34 ans, il va enfin devenir champion olympique à titre individuel, alors que, en fin de carrière, il n’est plus le favori. Avant la dernière épreuve, le cross-country, les Soviétiques Boris Onischenko et Pavel Lednev le précèdent nettement au classement ; mais Balczó déploie des efforts considérables, boucle les 4 kilomètres en 12 min 42,6 s, et il s’impose devant les deux Soviétiques. András Balczó peut mettre un terme à sa carrière à l’issue de ce triomphe.

©Pierre LAGRUE