Andre AGASSI (1970- )

Tennisman américain

1996AGASSI (2)Vainqueur de la Coupe Davis en 1990 et 1992, longtemps présenté comme la future étoile du tennis après son succès à Wimbledon en 1992, Andre Agassi tarda à confirmer son talent, malgré une victoire Flushing Meadows en 1994. En 1996, il entra réellement dans le cœur des Américains en devenant champion olympique à Atlanta. En recul, il retrouvera le haut de l’affiche en 1999 : il réussit enfin l’exploit de s’imposer à Roland-Garros, s’imposa à Flushing Meadows et termina l’année numéro un mondial. Vainqueur des Internationaux d’Australie en 2000 et 2001, il atteindra une nouvelle fois la finale des Internationaux des États-Unis en 2005, subissant la loi du Suisse Roger Federer. Il mit un terme à sa carrière en 2006, à l’issue des Internationaux des États-Unis, lors desquels il a été éliminé au troisième tour : le public américain lui rendit à cette occasion un hommage vibrant et émouvant. Il aura gagné soixante tournois sur le circuit A.T.P., dont huit tournois du Grand Chelem.

À la fin de 2009, Agassi publia son autobiographie, Open, dans laquelle il révéla que sa personnalité est moins lisse qu’on ne le pensait. Il indiqua notamment qu’il fut, durant un court moment, en 1997, un consommateur de méthamphétamine (une drogue psychostimulante).

©Pierre LAGRUE