Antoine DÉNÉRIAZ (1976- )

Skieur français

DENERIAZ (2)Antoine Dénériaz remporta la descente aux Jeux Olympiques de Turin en 2006, causant la surprise. En effet, alors qu’il avait intégré l’équipe de France de ski alpin en 1996, il n’avait jusque-là gagné que deux épreuves sur le circuit de la Coupe du monde. En outre, blessé grièvement (rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche) en janvier 2005, il dut subir une période de rééducation de plusieurs mois. Mais, le jour J, sur la piste Kandahar Banchetta de Sestrières, il réalisa la course parfaite et s’adjugea la médaille d’or, devançant très nettement les favoris. Ce parcours mérite mention, mais si l’olympisme inattendu le met à l’honneur, c’est pour une autre raison : victime d’une lourde chute en mars 2006, Antoine Dénériaz mit près d’un an pour s’en remettre sur le plan physique ; mais il était touché moralement, osant avouer qu’il avait désormais parfois peur lorsqu’il prenait le départ d’une course. Il prit alors la plus courageuses des décisions : à la fin de 2007, il annonça sa retraite sportive. Renoncer quand il est encore temps est bien plus respectable que de « faire la course de trop ».

©Pierre LAGRUE