Billy FISKE (1911-1940)

Bobeur américain

FISKE-2-antiqueBilly Fiske fut deux fois champion olympique de bobsleigh, en 1928 à Saint-Moritz, puis en 1932 à Lake Placid. La première fois, il n’était âgé que de seize ans, ce qui fit alors de lui le plus jeune médaillé d’or. En outre, il aurait pu remporter un troisième titre en 1936, à Garmisch-Partenkirchen, mais il refusa de participer à ces Jeux organisés par les nazis. En 1928, donc, pilote précoce, il remporta la compétition de bob à cinq aux Jeux de Saint-Moritz, dirigeant un équipage peu expérimenté : trois de ses quatre coéquipiers, Nion Tucker, Geoffrey Mason et Richard Parke, n’étaient jamais monté dans un bobsleigh quelques mois plus tôt : ils avaient été sélectionnés en répondant à une annonce parue dans l’édition parisienne du New York Tribune. Quatre ans plus tard, il fut le porte-drapeau de la délégation américaine lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Lake Placid, et remporta de nouveau la compétition de bobsleigh, dans un nouveau format (l’équipage comptait désormais quatre bobeurs). Parmi ses coéquipiers figurait Eddie Eagan, qui avait été champion olympique de boxe en 1920 aux Jeux d’Anvers. Antinazi convaincu, Billy Fiske refusa donc de participer aux Jeux en 1936. Surtout, au début de la Seconde Guerre mondiale, il se porta volontaire pour servir dans la Royal Air Force britannique, alors que les États-Unis n’étaient pas encore engagés dans le conflit (de ce fait, il se fit passer pour un Canadien). Le 16 août 1940, durant la bataille d’Angleterre, son avion fut abattu. Le 20 août 1940, Billy Fiske succomba des suites de ses blessures. Il fut un des premiers Américains tués durant la Seconde Guerre mondiale.

©Pierre LAGRUE