1956-Jeux Olympiques d’été de Melbourne

1956Melbourne

30 avril 1949

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Rome pour sa quarante-troisième session, désigne Melbourne ville d’accueil des Jeux d’été de 1956, au quatrième tour de scrutin, par 21 voix contre 20 pour Buenos Aires (Argentine). Pour la première fois, les Jeux se dérouleront donc dans l’hémisphère Sud.

 

10-17 juin 1956

Équitation

La loi australienne interdit l’entrée sur le territoire de l’île-continent des chevaux si ceux-ci ne sont pas soumis à une quarantaine de six mois. De ce fait, les compétitions équestres se déroulent à Stockholm.

  • Le Suédois Petrus Kastenman remporte le concours complet. Le classement par équipes voit la victoire de la Grande-Bretagne.
  • En dressage, un autre Suédois, Henri Saint Cyr (54 ans), vainqueur en 1952, remporte de nouveau la médaille d’or, mais le jury n’a guère favorisé le Français André Jousseaume (62 ans), cinquième. Comme en 1952, la Suède s’adjuge la médaille d’or par équipes.
  • Le saut d’obstacles voit la victoire de l’Allemand Hans Günter Winkler, devant les deux frères italiens Raimondo et Piero d’Inzeo. Malgré la performance des frères d’Inzeo, l’Allemagne remporte également le classement par équipes devant l’Italie, car le troisième cavalier italien, Salvatore Oppes, ne se classe que vingt-quatrième de l’épreuve individuelle.

22 novembre 1956

Cérémonie d’ouverture

  • Plus de cent mille spectateurs et quelque six cents journalistes assistent à la cérémonie d’ouverture, dans le Melbourne Cricket Ground écrasé par la chaleur. Mille deux cents choristes et la fanfare de la Royal Australian Navy interprètent le nouvel hymne olympique, composé par Michal Spisak. Kent Hughes, président du comité d’organisation, prononce une courte allocution. Avery Brundage, président du C.I.O., invite Sa Majesté le duc d’Édimbourg à déclarer les Jeux ouverts. Vingt et un coups de canon sont tirés, des milliers de pigeons s’envolent dans le ciel, le drapeau olympique est hissé au mât. Allumée à Olympie, la flamme, placée dans une lampe de mineur, a été acheminée par avion jusqu’en Australie, où mille cinq cents relayeurs l’ont conduite jusque dans les mains de Ron Clarke, un jeune athlète australien qui a mission d’embraser la vasque: le flambeau de 47 centimètres de longueur pour un poids de 960 grammes a beau lui brûler la main, il s’acquitte avec honneur de ce prestigieux privilège. John Landy, recordman du monde du mile, prononce le serment des athlètes. Lire la suite