1988-Jeux Olympiques d’été de Séoul

1988Seoul

30 septembre 1981

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa quatre-vingt-quatrième session à Baden-Baden, désigne Séoul ville d’accueil des XXIes Jeux Olympiques d’été de 1988. La capitale sud-coréenne obtient 52 voix, contre 27 pour Nagoya (Japon).

17 septembre 1988

Cérémonie d’ouverture

  • Une impressionnante parade sur le fleuve Han précède les festivités de la cérémonie d’ouverture. Soixante-treize mille personnes ont pris place dans les gradins du magnifique stade olympique, où dix-huit mille artistes offrent un grand spectacle de deux heures qui débute par la parade du dragon. Des jeunes filles en costumes traditionnels bariolés font revivre la création du monde, de l’aube enchanteresse à la naissance du mal. Des avions dessinent dans le ciel les anneaux olympiques. Clou de ce spectacle intitulé Par-delà les barrières, mille huit cents maîtres de taekwondo brisent à mains et pieds nus des planches qui symbolisent les frontières séparant les peuples. Puis commence le long défilé des nations. Roh Tae-woo, président de la République, déclare les XXIes Jeux d’été ouverts. Soudainement, l’émotion s’empare de tous quand un vieil homme pénètre dans le stade avec la torche olympique: il se nomme Sohn Kee-chung et remporta le marathon des Jeux de Berlin en 1936; mais, à l’époque, son patronyme avait été transformé en Son Kitei par les Japonais qui occupaient la Corée, et il baissa le regard en signe de honte et de protestation quand le drapeau nippon fut hissé au mât pour célébrer son succès. Trois jeunes athlètes embrasent la vasque. Le basketteur Hur Jae et le handballeur Son Mi-na prêtent ensemble le serment des athlètes.

Lire la suite