1924-Jeux Olympiques d’hiver de Chamonix

1924CHAMONIX

26 mai-7 juin 1921

  • Lors des congrès et conférences olympiques organisés à Lausanne, le comte Justinien de Clary et le marquis Melchior de Polignac, représentants français au C.I.O., présentent un projet de jeux Olympiques d’hiver.

 

14 juin 1922

  • Lors du Congrès des Fédérations internationales de sports d’hiver, la tenue en 1924 d’une «Semaine internationale du sport d’hiver à l’occasion des jeux Olympiques de 1924» est acceptée. Chamonix-Mont-Blanc est choisi pour organiser cette «Semaine».

25 janvier 1924

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture de la «Semaine internationale du sport d’hiver à l’occasion des jeux Olympiques de 1924» se déroule au stade de glace de Chamonix, par un froid glacial. Gaston Vidal, secrétaire d’État à l’Enseignement technique, représente le gouvernement français. Le comte Justinien de Clary est délégué par le C.I.O. Le maire de Chamonix, Jean Levaire, se trouve dans la tribune. Les concurrents défilent, suivi par un cortège hétéroclite (guides de haute montagne, sapeurs-pompiers, hôteliers, anciens combattants, enfants des écoles…) au son de la fanfare des chasseurs alpins. L’adjudant Mandrillon, chasseur alpin et porte-drapeau de la délégation française, prononce le serment des athlètes.

Lire la suite

1928-Jeux Olympiques d’hiver de Saint-Moritz

1928Saint-Moritz

6 mai 1926

  • Le Comité international olympique choisit Saint-Moritz pour organiser les deuxièmes Jeux Olympiques d’hiver. Les villes de Davos et Engelberg étaient également candidates.

11 février 1928

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture se déroule sous un ciel gris et neigeux. Elle est marquée par un incident: on ne réussit pas à hisser le drapeau olympique au sommet du mât, par la faute d’une poulie cassée.

Lire la suite

1932-Jeux Olympiques d’hiver de Lake Placid

1932LAKEPLACID

10 avril 1929

  • Le Comité international olympique attribue, à l’unanimité des votants, l’organisation des IIIes Jeux Olympiques d’hiver à la ville de Lake Placid (État de New York). Yosemite Valley, Lake Tahoe, Bear Moutain, Duluth, Minneapolis, Denver, Montréal et Oslo étaient également candidates.

4 février 1932

Cérémonie d’ouverture

  • Au terme d’une brève cérémonie, lors de laquelle Jack Shea prononce le serment des athlètes, Franklin D. Roosevelt déclare les Jeux ouverts. Lire la suite

1936-Jeux Olympiques d’hiver de Garmisch-Partenkirchen

1936garmisch-partenkirchen

7 juin 1933

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa trente et unième session à Vienne, désigne Garmisch-Partenkirchen ville d’accueil des IVes Jeux Olympiques d’hiver. L’assemblée ne vote pas. En effet, Berlin ayant été élue en 1931 ville organisatrice des Jeux d’été de 1936, Garmisch-Partenkirchen fait valoir son droit de préemption (Jeux d’été et Jeux d’hiver sont à l’époque censés se dérouler dans le même pays), alors que Montréal et Saint-Moritz étaient également candidates.

 

6 février 1936

Cérémonie d’ouverture

  • Plus de trente mille personnes assistent à la cérémonie d’ouverture sur le stade de neige, alors que de gros flocons tombent sur la Bavière. L’arrivée d’Adolf Hitler, accompagné des dignitaires du régime nazi et de Henri de Baillet-Latour, président du C.I.O., est acclamée par la foule bras tendus et saluée par des «Heil Hitler», véritables cris de ralliement. Karl Ritter von Halt, président du comité d’organisation, s’adresse au führer, qui proclame l’ouverture des Jeux. Les fanfares entonnent L’Hymne de l’alliance universelle, des coups de canon retentissent dans les montagnes. Un feu symbolique est allumé en haut du tremplin de saut à skis. Wilhelm Bogner prête le serment des athlètes. Lire la suite

1948-Jeux Olympiques d’hiver de Saint-Moritz

1948stmoritz

9 juin 1939

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), sourd aux grondements du monde, choisit les villes d’accueil des jeux Olympiques de 1944. Cortina d’Ampezzo est préférée à Montréal et Oslo en ce qui concerne les Jeux d’hiver.

Juin 1946

  • Le conflit mondial terminé, le mouvement olympique souhaite rapidement voir renaître les Jeux. Il est décidé que, pour redonner au rendez-vous sa quadriennalité, les prochains Jeux Olympiques se dérouleront en 1948. En ce qui concerne l’édition hivernale, seule Saint-Moritz se porte candidate. Les Jeux d’hiver seront donc de retour dans la station des Grisons, qui les a accueillis en 1928.

 

30 janvier 1948

Cérémonie d’ouverture

  • Au terme d’une brève cérémonie qui se résume au défilé des athlètes, Enrico Celio, président de la Confédération suisse, proclame l’ouverture des Jeux. Lire la suite

1952-Jeux Olympiques d’hiver d’Oslo

1952-OSLO

21 juin 1947

  • À l’issue de sa quarantième session, tenue à Stockholm, le Comité international olympique (C.I.O.) désigne Oslo ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1952, par 18 voix, contre 9 pour Cortina d’Ampezzo (Italie) et 1 pour Lake Placid (États-Unis).

14 février 1952

Ski alpin

  • Les premières compétitions se déroulent avant l’officielle cérémonie d’ouverture. En ski alpin, une nouvelle épreuve est inscrite au programme: le slalom géant. La jeune Américaine Andrea Mead-Lawrence (moins de 20 ans) obtient la première médaille d’or dans cette discipline. À l’arrivée, elle se jette dans les bras de son époux, le skieur David Lawrence, et ce couple, qu’on appellerait aujourd’hui glamour, est mitraillé par les photographes. Lire la suite

1956-Jeux Olympiques d’hiver de Cortina d’Ampezzo

PH120232

30 avril 1949

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Rome pour sa quarante-troisième session, désigne Cortina d’Ampezzo ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1956. La cité italienne est élue dès le premier tour de scrutin, avec 31 voix, contre 7 pour Montréal (Canada), 2 pour Colorado Springs (États-Unis) et 1 pour Lake Placid (États-Unis).

26 janvier 1956

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture se déroule sous le soleil dans le Stadio del ghiaccio (stade de glace), en présence de Giovanni Gronchi, président de la République italienne. Le patineur de vitesse Guido Caroli arrive avec la torche olympique, et il tombe en se prenant les pieds dans un câble de télévision. Ouf! La flamme olympique ne s’est pas éteinte: il embrase la vasque. Pour la première fois, c’est une femme, Giuliana Chenal-Minuzzo, qui prononce le serment olympique.

Lire la suite

1960-Jeux Olympiques d’hiver de Squaw Valley

1960Squaw Valley

16 juin 1955

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa cinquantième session à Paris, attribue les Jeux Olympiques d’hiver de 1960 à Squaw Valley, par 32 voix contre 30 pour Innsbruck (Autriche). Il s’agit d’un choix audacieux, car cette bourgade de la Sierra Nevada californienne, située à 1900 mètres d’altitude (ce qui ne garantit pas un enneigement correct), ne compte que trois cents habitants, un seul hôtel et une unique remontée mécanique. Mais Alex Cushing, l’heureux propriétaire de l’hôtel et de la remontée mécanique, a réussi à convaincre les présents de la viabilité de son projet en jouant de la corde sensible: «L’idéal olympique, n’est-ce pas de faire connaître le sport là où il n’est encore qu’à l’état d’embryon?», déclara-t-il.

 

18 février 1960

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture, mise en scène par Walt Disney, débute sous une tempête de neige. Les premières notes du Star Spangled Banner retentissent quand arrive Richard Nixon, vice-président des États-Unis. Le défilé des athlètes commence sur la piste du stade de glace. Andrea Mead-Lawrence, dernière relayeuse, pénètre dans le stade avec la flamme olympique et la transmet à Ken Henry, qui embrase la vasque. Carol Heiss prête le serment des athlètes. Les Jeux d’hiver de Squaw Valley sont ouverts. Lire la suite

1964-Jeux Olympiques d’hiver d’Innsbruck

1964innsbruck

26 mai 1959

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Munich, désigne Innsbruck (Autriche) ville d’accueil des IXes Jeux Olympiques, dès le premier tour de scrutin, par 49 voix, contre 9 pour Calgary (Canada) et aucune pour Lahti (Finlande).

29 janvier 1964

Cérémonie d’ouverture

  • Toute l’Autriche est soulagée quand débute la cérémonie d’ouverture, car les efforts de deux mille militaires ont permis de pallier le manque de neige. Cette cérémonie se tient dans le stade de saut à skis, au pied du grand tremplin, le Bergiselschanze. Celle-ci, très stéréotypée, manque de charme, les orchestres tyroliens ne parvenant pas à dégeler l’atmosphère. Adolf Schärf, président de la République autrichienne, déclare les Jeux ouverts. Pour la première fois à l’occasion de Jeux d’hiver, la flamme olympique a été allumée à Olympie. Josef Rieder embrase la vasque.

Lire la suite

1968-Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble

1968Grenoble

28 janvier 1964

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Innsbruck pour sa soixante et unième session, désigne Grenoble ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1968. Au troisième tour de scrutin, Grenoble obtient 27 voix, contre 24 pour Calgary (Canada).

6 février 1968

Cérémonie d’ouverture

  • Une imposante cérémonie d’ouverture, sans grand charme, se déroule au cœur de Grenoble, devant soixante mille spectateurs. Le Grenoblois Daniel Robin, champion de lutte, transmet la torche à Alain Calmat, qui gravit l’escalier métallique montant vers le ciel jusqu’à la vasque. Léo Lacroix prononce le serment des athlètes. Des hélicoptères déversent des pluies de roses, la fleur symbole de la ville. Le général de Gaulle, président de la République, proclame l’ouverture des Xes Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble. Lire la suite