Charles BENNETT (1870-1949)

Athlète britannique

Conducteur de train à la gare centrale de Bournemouth, surnommé « The Shapwick Express », Charles Bennett remporta plusieurs titres dans les courses de fond et de cross-country à la fin des années 1890. Aux Jeux Olympiques de Paris, en 1900, Charles Bennett gagna le 1 500 mètres, causant la surprise, et ce pour deux raisons : d’une part, le meilleur miler de l’époque, l’Américain John Cregan, ne participait pas à l’épreuve car elle se disputait le jour du Seigneur ; d’autre part, le favori était le Français Henri Deloge, détenteur du record du monde du 1 000 mètres et encouragé par le public. Néanmoins, Charles Bennett l’emporta, devançant Henri Deloge de 2 mètres. Durant ces Jeux, il remporta également le 5 000 mètres par équipes, au sein d’une formation « mixte » composée d’athlètes britanniques et australiens, et il se classa deuxième 4 000 mètres steeple, derrière son compatriote John Rimmer.

Quelques semaines après les Jeux, Charles Bennett affronta son compatriote Alfred Tysoe, champion olympique du 800 mètres la même année, dans une de ces réunions montées de toutes pièces et fort prisées à l’époque, sur une distance de 1 000 mètres, le duel devant déterminer qui était le meilleur coureur britannique de demi-fond. Alfred Tysoe l’emporta. Pour nombre d’historiens du sport, Charles Bennett, demeuré méconnu, n’a sans doute pas été considéré à sa juste valeur ; il fut pourtant le premier athlète britannique double médaillé d’or lors d’une seule édition des Jeux.

©Pierre LAGRUE