Chris BOARDMAN (1968- )

Cycliste britannique

BOARMAN (2)Chris Boardman fut champion olympique de poursuite avant de se distinguer sur la route et, surtout, de contraindre l’Union cycliste internationale (U.C.I.) à édicter un nouveau règlement.

En 1992, aux Jeux de Barcelone, Chris Boardman devient champion olympique de poursuite en battant très nettement l’Allemand Jens Lehmann en finale : déjà à la pointe de la recherche, il utilise un vélo spécial développé par Lotus. En 1993, il établit son premier record de l’heure (52,270 km). En 1996, il obtient la médaille de bronze dans l’épreuve contre la montre des Jeux d’Atlanta. Quelques jours plus tard, à Manchester, il porte le record de l’heure à 56,375 km. Pour réaliser sa performance, il a bénéficié d’un vélo spécialement conçu, équipé d’un guidon lui permettant une position allongée. L’U.C.I. décide d’interdire ce type de matériel et décrète en 2000 que le nouveau record de l’heure est celui qui a été établi par Eddy Merckx en 1972 (49,431 km) et que, pour s’y attaquer, il faudra désormais employer un matériel similaire à celui du Belge à l’époque. Le 27 octobre 2000 à Manchester, Chris Boardman se remet en piste avec un vélo traditionnel et redevient recordman de l’heure en couvrant 49,441 km. Il met alors un terme à sa carrière. Chris Boardman a remporté trois fois le prologue du Tour de France et demeure considéré comme l’un des meilleurs spécialistes du contre-la-montre.

Après sa carrière sportive, Chris Boardman devient responsable des équipes britanniques de cyclisme sur piste. À ce poste, il bénéficie de moyens considérables et de structures sans égales, à Manchester, pour préparer les Jeux de Londres en 2012. Il tient ce rôle à merveille, et les résultats viennent plus tôt que prévu : dans le sillage du puissant Chris Hoy (3 médailles d’or), les Britanniques dominent largement les compétitions de cyclisme sur piste en 2008 aux Jeux de Pékin.

©Pierre LAGRUE