Christoph HÖHNE (1941- )

Athlète est-allemand

1968HOHNELa République démocratique allemande (R.D.A.) a fait des compétitions sportives un élément de sa politique étrangère. Ses dirigeants estimaient qu’un pays qui remportait de multiples médailles olympiques ne pouvait plus être considéré comme un État de seconde zone. Bien sûr, on sait désormais que ces résultats étaient fondés sur le dopage systématique. Ainsi, aux Jeux d’été, en cinq participations, de 1968 à 1988, la R.D.A. a remporté 153 médailles d’or. Et le premier de ces 153 champions olympiques fut le marcheur Christoph Höhne qui, le 17 octobre 1968, aux Jeux de Mexico, s’imposa dans le 50 kilomètres, avec plus de 10 minutes d’avance sur le Hongrois Antal Kiss. L’histoire de Christoph Höhne s’inscrit pleinement dans le paysage de la guerre froide olympique. La rumeur prétend que, durant les Jeux de Munich, en 1972, il souhaitait passer à l’Ouest, avec un stratagème original: il aurait prévu de s’éclipser durant le 50 kilomètres et se réfugier en Allemagne de l’Ouest. Il se dit qu’il ne put réussir son entreprise, car il aurait été dénoncé la veille au soir, et fut donc étroitement surveillé durant l’épreuve par l’encadrement est-allemand. L’histoire n’est pas avérée, mais Christoph Höhne, qui était le grand favori, ne termina que quatorzième. Peut-être avait-il la tête à l’Ouest… Par ailleurs, Christoph Höhne remporta le 50 kilomètres marche aux Championnats d’Europe en 1969 à Athènes, puis en 1974 à Rome.

©Pierre LAGRUE