Dépossédé de sa médaille d’or à la descente du podium

Cruel…

SIMAIKA (3)L’Égyptien Farid Simaika remporta la compétition de plongeon au tremplin de 3 mètres lors des Jeux Olympiques d’Amsterdam, en 1928. Il devenait le premier Égyptien couronné champion olympique, ce qui constituait un grande fierté pour ce jeune homme qui vivait aux États-Unis. Il monta sur le podium, en compagnie de ses dauphins ; le drapeau égyptien fut hissé au plus haut des mâts, et l’hymne égyptien fut joué en son honneur. Mais son triomphe fut de courte durée : juste après cette cérémonie, les juges décidèrent, par 5 voix contre 4, que l’Américain Pete Desjardins aurait dû être déclaré vainqueur à la « moyenne générale des 8 sauts » : Farid Simaika dut rendre sa médaille d’or, et reçut une médaille d’argent. Néanmoins, il devint un héros national en Égypte – il sera invité au mariage du roi Farouk en 1938. En outre, Farid Simaika ne fut pas en mesure de prendre sa revanche aux Jeux Olympiques, en 1932, à Los Angeles : il avait donné des exhibitions de plongeon en Égypte et, de ce fait, fut considéré comme un professionnel, ce qui lui interdisait de participer aux Jeux.

©Pierre LAGRUE