Des médailles pour les hommes, un diplôme pour les femmes en 1908

Lui, médaillé. Elle, diplômée

1908DiplomeLe mouvement olympique fut longtemps, on le sait, quelque peu misogyne… Ainsi, aux Jeux Olympiques de Londres, en 1908, les trois premiers des compétitions masculines reçurent des médailles d’or, d’argent et de bronze, ce qui deviendra la norme, alors que les femmes, qui furent officiellement autorisées à participer aux compétitions de tennis, de patinage artistique et de tir à l’arc, reçurent un diplôme. La discrimination se nichait même dans les récompenses…

©Pierre LAGRUE