Des sportifs arrivent en retard à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Lake Placid

Égaux malgré la guerre froide

1980LAKEPLACID (2)Durant les Jeux Olympiques d’hiver de Lake Placid, en 1980, un des principaux problèmes fut le transport. En effet, Lake Placid n’était qu’une bourgade, et les spectateurs devaient loger loin des lieux des compétitions. Malgré un système de navettes, l’accès aux sites fut complexe pour tous les spectateurs. Mais les sportifs eux-mêmes connurent des difficultés : 60 taxis et 300 cars étaient réservés pour les athlètes et les officiels, mais le dispositif s’avéra insuffisant, et ce dès la cérémonie d’ouverture. Ainsi, les Américains et les Soviétiques arrivèrent en retard à la cérémonie d’ouverture… ce qui ne manque pas de sel quand on rappelle que la guerre froide connaissait un moment de forte tension.

©Pierre LAGRUE