Dionysios KASDAGLIS (1872-1931)

Tennisman grec

Dionysios Kasdaglis est un olympien mystérieux. On sait qu’il fut vice-champion olympique, en simple comme en double (associé à Dimitrios Petrokokkinos), en 1896 à Athènes. Mais on n’est pas certain qu’il fût réellement grec. En effet, il est issu d’une famille russe et il est né dans le Lancashire, en Angleterre. Pour le simple, le C.I.O. le considère comme grec. Pour le double, il est considéré comme représentant d’une « équipe mixte », car, pour le C.I.O., Dimitrios Petrokokkinos n’a pas de « nationalité connue ». L’état civil de Dionysios Kasdaglis est lui aussi discuté : selon certaines sources récentes, son identité serait Dimitrios E. Kasdaglis (parfois transcrit Casdagli). Le doute plane, d’autant que son frère cadet, Xenophon Kasdaglis, bien enregistré comme britannique, avait remporté le tournoi de double du Championnat de France en 1895. Toujours est-il que Dionysios Kasdaglis a été battu en finale par John Pius Boland, un nationaliste irlandais qui représentait… la Grande-Bretagne !

©Pierre LAGRUE