Emam-Ali HABIBI (1931- )

Lutteur iranien

1956-HABIBIÊtre le premier champion olympique de son pays mérite bien une mention particulière. Rendons donc hommage à Emam-Ali Habibi qui, en 1956 aux Jeux de Melbourne, offrit à l’Iran la première médaille d’or de son histoire olympique. En effet, Emam-Ali Habibi remporta la compétition de lutte libre, dans la catégorie des poids légers, en battant en finale le Japonais Shigeru Kasahara. Il était logique qu’un lutteur fût le premier champion olympique iranien, car ce sport offrira à l’Iran 43 de ses 69 médailles aux Jeux d’été (depuis sa première participation aux Jeux en 1948 jusqu’à 2016). Emam-Ali Habibi sera également trois fois champion du monde (1959, 1961, 1962), mais il connaîtra une déception aux Jeux de Rome en 1960: battu par l’Américain Douglas Blubaugh, il ne prit que la quatrième place. Néanmoins, Emam-Ali Habibi, surnommé le «Tigre de Mazandéran», est considéré comme une légende du sport iranien, et il bénéficie d’une belle renommée sur le plan international.

©Pierre LAGRUE