Ferenc MEZO (1885-1961)

Poète hongrois

MESO-OK

Ferenc Mezo, connu sous le nom de Ferenc Mezo-Grunfeld, est considéré comme un des premiers historiens de l’olympisme. Il a publié ses premiers ouvrages dès les années 1910. Mais on le mentionne ici car il fut champion olympique, mais un champion olympique inattendu. En effet, en 1928, aux Jeux d’Amsterdam, Ferenc Mezo remporta une médaille d’or, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «littérature épique», une sous-catégorie de la catégorie «littérature» créée cette année-là, pour L’Histoire des Jeux Olympiques. Le jury préféra son œuvre à celles de l’Autrichien Ernst Weiss, médaillé d’argent, et des Néerlandais Carel Scharten et Margo Scharten-Antink, médaillés de bronze. Ferenc Mezo consacra sa vie à l’étude de l’olympisme, publia quelque 70 ouvrages sur le sujet, et il s’est constitué une impressionnante collection (bibliothèque, documents originaux, photographies, médailles, pièces de monnaie, etc.). En outre, Ferenc Mezo fut membre du Comité international olympique (C.I.O.) de 1948 à sa mort.

©Pierre LAGRUE