Frederick William MacMONNIES (1863-1937)

Artiste américain

MacMonnies-OKFrederick William MacMonnies mérite mention au titre de l’olympisme inattendu car il obtint, en 1932 à Los Angeles, une médaille d’argent, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «médailles et bas-reliefs», une sous-catégorie de la catégorie «sculpture», pour Lindbergh Medal. Cette année-là, dans la catégorie «médailles et bas-reliefs», la médaille d’or revint au Polonais Józef Klukowski, pour Wienczenie zawodnika (Sport Sculpture II). Frederick William MacMonnies, élève à la National Academy of Design (New York) et à l’Art Students League of New York, étudia la sculpture à l’École des beaux-arts de Paris. Il obtint de nombreuses commandes publiques aux États-Unis, notamment pour l’Exposition universelle de Chicago en 1893, et se fit aussi connaître en France. Ainsi, il remporta un grand prix à l’Exposition universelle de Paris en 1900 et une mention au Salon de Paris en 1901. En France, son œuvre la plus célèbre demeure La Liberté éplorée (connue sous les dénominations de «Monument américain» ou «Monument de Varreddes»), une statue de 26 mètres de hauteur offerte aux Français par le peuple américain pour honorer la mémoire des soldats français morts lors de la première bataille de la Marne en 1914.

©Pierre LAGRUE