Giovanni Giorgio TRISSINO (1877-1963)

Cavalier italien

1900-TrissinoÊtre le premier champion olympique de son pays mérite bien une mention particulière. Rendons donc hommage au comte Giovanni Giorgio Trissino, qui fut, en 1900 aux Jeux de Paris, le premier Italien couronné champion olympique. En effet, le 2 juin 1900, sur l’avenue de Breteuil, Giovanni Giorgio Trissino remporta l’épreuve de saut en hauteur équestre, ex aequo avec le Français Dominique Maximien Gardères, les deux cavaliers franchissant 1,85 mètres. Auparavant, le 31 mai, Giovanni Giorgio Trissino s’était classé deuxième du saut en largeur, avec un bond de 5,70 mètres. L’Italie comptait à ces Jeux de Paris 20 concurrents, qui récoltèrent 4 médailles (en équitation et en escrime). On note que Giovanni Giorgio Trissino fut formé par le célèbre Federico Caprilli, qui révolutionna le saut d’obstacles en inventant la position «en équilibre», laquelle permet de franchir un obstacle avec un impact minimal sur le mouvement du cheval. En outre, Federico Caprilli devait participer à ces Jeux de Paris, mais ce militaire fut rappelé en Italie pour rejoindre son régiment. Giovanni Giorgio Trissino ne serait-il donc devenu champion olympique que par accident, à la place de son maître? Peut-être. En tout cas, Giovanni Giorgio Trissino avait plusieurs cordes à son arc: il tourna des courts-métrages sur l’art équestre et se consacra avec un certain succès à la composition musicale.

©Pierre LAGRUE