Glenn MORRIS (1912-1974)

Athlète américain

1936MORRISGlenn Morris n’a participé qu’à trois décathlons durant sa carrière. Mais, à chaque fois, il a battu le record du monde. Il a établi son dernier record en 1936 aux Jeux Olympiques de Berlin, s’adjugeant donc la médaille d’or. Mais ce n’est pas pour cette raison qu’il figure ici au titre de l’olympisme inattendu. En effet, dans son film Olympia, Leni Riefenstahl consacre 7 minutes à Glenn Morris. Une durée considérable et hors norme quand on sait que Jesse Owens, le héros de ces Jeux, n’a droit qu’à 3 minutes. Pourquoi donc ce traitement de faveur? La réponse est simple: Glenn Morris était l’amant de Leni Riefenstahl, du moins c’est ce qu’écrit cette dernière dans ses mémoires… En outre, grâce à cette relation, Leni Riefenstahl a pu transformer Glenn Morris en acteur: de multiples scènes de ce décathlon olympique n’ont pas été tournées sur le moment, mais reconstituées après la fin des Jeux de Berlin, ce qui permet d’enjoliver la réalité… Une nouvelle preuve de la relativité de l’aspect documentaire d’Olympia. Néanmoins, cette expérience a peut-être donné la vocation à Glenn Morris: celui-ci incarna Tarzan au cinéma, dans La Revanche de Tarzan (1938). Une vocation sans lendemain, car l’athlète-acteur livra une prestation médiocre.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire