Hans von TSCHAMMER UND OSTEN (1887-1943)

Dignitaire nazi de la SA (Sturmabteilung), Reichssportführer de 1933 à 1943

TSCHAMMERHans von Tschammer und Osten s’engagea dans la SA (Sturmabteilung) sous la République de Weimar. Il gravit rapidement les échelons de la SA, devenant colonel. Quand les nazis arrivèrent au pouvoir, en 1933, il obtint de hautes responsabilités. En effet, alors qu’il était quasi inconnu dans le milieu sportif, il fut nommé Reichskommissar für Turnen und Sport (commissaire du Reich pour la Gymnastique et le Sport). Dès mai 1933, il établit une organisation nazie pour gérer le sport, la Deutscher Reichsbund für Leibesübungen. Il fit alors du sport un gigantesque outil de propagande au service de l’idéologie nazie. Il instaura la discrimination raciale dans les associations sportives. Il devint également président du Comité olympique allemand. Hans von Tschammer und Osten fut ainsi le maître d’œuvre des Jeux de Berlin, en 1936, et ce bien que Theodor Lewald, d’ascendance juive, maintenu à son poste pour duper l’opinion mondiale, fût officiellement le président du Comité d’organisation de ces Jeux, et Carl Diem le secrétaire.

Pourtant, au départ, Hans von Tschammer und Osten, comme tous les nazis, était hostile à la tenue des Jeux de 1936 à Berlin. Il déclarait ainsi que «le sport allemand est fait pour les Aryens», que «la direction de la jeunesse allemande appartient tout entière aux Aryens et non aux Juifs». Hans von Tschammer und Osten mourra en 1943 d’une pneumonie, ce qui lui évita sans doute de répondre de ses crimes de guerre. Au regard de l’histoire, Hans von Tschammer und Osten fut bien sûr coupable de crimes contre l’esprit olympique. Mais il s’agit d’un délit purement moral…

©Pierre LAGRUE

1 réponse

Laisser un commentaire