Hubert VAN INNIS (1866-1961)

Archer belge

1900-VANINNIS-antiqueHubert Van Innis n’est certes pas le plus connu des sportifs belges. Pour conquérir la gloire au plat pays, il vaut mieux briller dans les courses cyclistes. Pourtant, Hubert Van Innis fut le premier champion olympique belge, il demeure le Belge le plus médaillé aux Jeux Olympiques et l’archer le plus médaillé de l’histoire des Jeux! L’olympisme inattendu se devait donc de le mettre à l’honneur. En effet, aux Jeux de Paris en 1900, Hubert Van Innis fut double champion olympique, remportant la compétition de tir à l’arc à 33 mètres, «au cordon doré» et «au chapelet», et se classa deuxième de l’épreuve «au cordon doré» à 50 mètres. Hubert Van Innis aurait sans doute pu se construire un palmarès sans égal… si les éléments n’avaient pas été contraires à ses ambitions. En effet, aux Jeux de Saint Louis en 1904, les compétitions de tir à l’arc ne réunirent que des concurrents américains; aux Jeux de Londres en 1908, les participants furent uniquement britanniques, américains et français; en 1912 à Stockholm, le tir à l’arc ne figura pas au programme. On retrouve Hubert Van Innis, à domicile, aux Jeux d’Anvers, en 1920. Alors âgé de 54 ans, il règne sur les compétitions de tir à l’arc. Il faut néanmoins indiquer que les épreuves étaient nombreuses (10) et les participants beaucoup moins (30 archers, représentant uniquement la Belgique, la France et les Pays-Bas). Hubert Van Innis put ainsi multiplier les récompenses: il obtint 4 médailles d’or («tir au berceau» à 28 mètres et à 33 mètres, à titre individuel, «tir au berceau» à 33 mètres et à 50 mètres, par équipes) et 2 médailles d’argent («tir au berceau» à 28 mètres et à 50 mètres, par équipes). Hubert Van Innis compte donc 6 médailles d’or et 3 médailles d’argent olympiques. Il ne pourra plus accumuler les médailles, car le tir à l’arc sera supprimé du programme après ces Jeux de 1920, pour n’y revenir qu’en 1972. Hubert Van Innis réussira néanmoins l’exploit de remporter une médaille d’or aux Championnats du monde de tir à l’arc (créés en 1931), en 1933, dans la compétition par équipes, à 67 ans.

©Pierre LAGRUE