Humberto MARILES CORTES (1913-1972)

Cavalier mexicain

1948-CORTESÊtre le premier champion olympique de son pays mérite bien une mention particulière. Rendons donc hommage à Humberto Mariles Cortes qui, en 1948 aux Jeux de Londres, offrit au Mexique la première médaille d’or de son histoire olympique. Si le Mexique fut régulièrement représenté aux Jeux Olympiques à partir de 1924, ses sportifs ne s’étaient jamais distingués. Humberto Mariles Cortes, cavalier émérite et fin tacticien, mit fin à cette disette de médailles. En fait, le 14 août 1948, lors de l’ultime épreuve des Jeux de Londres, le concours équestre de saut d’obstacles, il remporta deux médailles d’or. Il fit un choix osé lors de la finale, laissant son cheval sauter dans l’eau (ce qui entraînait des points de pénalité) pour être en bon équilibre pour passer l’obstacle suivant, un large mur. Il fut ainsi le seul cavalier à franchir parfaitement ce mur. Associé à Rubén Uriza et Alberto Valdés, il remporta également le concours par équipes. Par la suite, Humberto Mariles Cortes défraya la chronique judiciaire: condamné une première fois à une peine de prison en 1964 pour avoir tué un homme lors d’une rixe entre automobilistes, il sera arrêté en 1972 à Paris pour trafic de drogue, et décédera en prison pour une cause demeurée inconnue. Le destin d’un champion olympique est parfois bien inattendu…

©Pierre LAGRUE