Irving JAFFEE (1906-1981)

Patineur américain

JAFFEE (2)Le palmarès olympique d’Irving Jaffee est curieux à double titre : il fut privé injustement d’une médaille d’or en 1928 et remporta dans la controverse deux médailles d’or en 1932. Irving Jaffee fut un des meilleurs patineurs de vitesse américains dans la seconde moitié des années 1920. Il fut donc sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques d’hiver de Saint-Moritz, en 1928. Dans le 10 000 mètres, il avait réalisé le meilleur temps alors que sept des dix inscrits avaient terminé leur course ; il pensait donc tenir la médaille d’or. Coup de théâtre : la chaleur (25 0C) commençait de faire fondre la glace, et la course fut annulée par le juge-arbitre norvégien (indiquons qu’Irving Jaffee précédait tous les concurrents norvégiens !). Quatre ans plus tard, aux Jeux Olympiques d’hiver de Lake Placid, les compétions de patinage de vitesse se déroulèrent départ groupé, comme c’était la norme en Amérique du Nord, et non pas selon le format habituel (les concurrents s’élancent deux par deux et se battent avant tout contre le chronomètre). De ce fait, les Américains remportèrent les quatre médailles d’or ; Irving Jaffee, vainqueur des 5 000 et 10 000 mètres, sut donc profiter de l’aubaine et saisir sa chance. Cette chance ne dura pas, car les États-Unis étaient touchés par la Grande Dépression : Irving Jaffee tenta de gagner sa vie en se produisant dans des spectacles sur glace ; puis il fut contraint de céder ses médailles olympiques à une société de prêt sur gages, contre une somme de quelque 3 000 dollars (par la suite, il tenta de racheter ses souvenirs olympiques, mais l’échoppe de prêt sur gages avait fait faillite, et il ne récupéra pas ses trophées).

©Pierre LAGRUE