Ivan OSIIER (1888-1965)

Escrimeur danois

OSIIEREscrimeur polyvalent, maîtrisant les trois armes (il fut champion de Scandinavie six fois au fleuret, six fois au sabre et une fois à l’épée), Ivan Osiier ne remporta qu’une médaille olympique : il s’adjugea la médaille d’argent dans la compétition à l’épée aux Jeux Olympiques de Stockholm, en 1912, s’intercalant entre les Belges Paul Anspach et Philippe le Hardy de Beaulieu. Pourtant, il connut une longévité sportive étonnante. Il participa pour la première fois aux Jeux en 1908, pour la dernière fois en 1948. Sur cette période, il est une édition durant laquelle il fut absent : celle de Berlin, en 1936. En effet, juif, Ivan Osiier fut un des rares sportifs à boycotter ces Jeux nazis. On note une curiosité : aux Jeux de Paris, en 1924, il laissa en quelque sorte la vedette à son épouse, Ellen Osiier, médaillée d’or dans l’épreuve individuelle à l’épée.

©Pierre LAGRUE