Jacques LAMBERT (1891-1947)

Architecte français

Jacques Lambert mérite mention au titre de l’olympisme inattendu car il obtint, en 1928 aux Jeux d’Amsterdam, deux médailles, non pas dans le domaine du sport, mais dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin. Cette année-là, la catégorie «architecture» avait été subdivisée en deux sous-catégories: «design architectural» et «urbanisme». Et Jacques Lambert concourut dans les deux, avec la même œuvre, Stade à Versailles. Le jury lui accorda une médaille de bronze pour le «design architectural» (la médaille d’or revenant au Néerlandais Jan Wils pour Olympisch Stadion, la médaille d’argent au Danois Ejnar Mindedal Rasmussen pour Piscine à Ollerup) et une médaille d’argent pour l’«urbanisme» (la médaille d’or allant l’Allemand Alfred Hensel pour les plans du Stade de Nuremberg. Jacques Lambert, fait officier de la Légion d’honneur en 1938, a obtenu de multiples prix et récompenses.

©Pierre LAGRUE