Jakub OBROVSKY (1882-1949)

Artiste et écrivain tchécoslovaque

obrovsky-OK2Jakub Obrovsky mérite mention au titre de l’olympisme inattendu car il obtint, en 1932 à Los Angeles, une médaille de bronze, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «statues», une sous-catégorie de la catégorie «sculpture», pour Odysseus (Ulysse). Cette année-là, dans la catégorie «statues», le jury accorda la médaille d’or au célèbre Américain Mahonri Mackintosh Young, pour The Knockdown, et la médaille d’argent au Hongrois Miltiades Manno, pour Wrestling (La Lutte). Jakub Obrovsky mit souvent en valeur les femmes et les sportifs dans ses œuvres. Il est aussi connu pour avoir dessiné les deux premiers timbres de la République tchécoslovaque, née en 1918, l’un représentant Le Lion brisant ses chaînes (1919), l’autre une Allégorie de l’économie (1920).

©Pierre LAGRUE