Jay SILVESTER (1937- )

Athlète américain

Silvester (2)Cinq fois champion des États-Unis, auteur de quatre records du monde, le discobole américain Jay Silvester n’est jamais parvenu à toucher l’or olympique, bien qu’il eût participé quatre fois aux Jeux. Pourtant, en 1961, il fut le premier homme à lancer le disque à plus de 60 mètres (60,58 m). Hélas, son compatriote Al Oerter se dressa sur sa route. Aux Jeux de Tokyo, en 1964, Al Oerter s’imposa alors que Silvester ne prit que la quatrième place. En 1968, Silvester, qui avait porté le record du monde à 68,40 mètres, faisait figure de grand favori : or, sous l’orage, Oerter, maître de ses nerfs, s’adjugea la médaille d’or, alors que son compatriote, décontenancé, ne se classa que cinquième. En 1972, à Munich, Oerter ayant pris sa retraite sportive, l’heure de Silvester semblait venue : mais il dut de contenter de la médaille d’argent, devancé par le Tchécoslovaque Ludvik Danek. À 38 ans, Silvester prit de nouveau part aux Jeux, en 1976 à Montréal, mais son rêve olympique était passé, et il ne se classa que huitième du concours remporté par son compatriote Mac Wilkins. On note que Silvester, qui avait été le premier discobole à dépasser les 60 mètres, fut également le premier homme à lancer le disque à plus de 70 mètres (70,38 m en 1971), mais cette performance ne fut pas reconnue comme record du monde.

©Pierre LAGRUE