Jim LIGHTBODY (1882-1953)

Athlète américain

LIGHBODY-2-boostJim Lightbody peut être considéré comme le premier miler qui construisait ses victoires grâce à son finish. Ainsi, aux Jeux Olympiques de Saint Louis en 1904, il remporta trois médailles d’or, alors qu’il n’était le favori d’aucune des épreuves. Il s’imposa dans le 800 mètres, le 1 500 mètres, et même dans la course de steeple (2 590 mètres), alors qu’il n’avait jamais disputé une course de steeple auparavant. Dans cette épreuve, il devança au sprint le grand favori, l’Irlandais John Daly (qui représentait la Grande-Bretagne). Aux Jeux de Saint-Louis, il obtint aussi la médaille d’argent dans la course de cross par équipes de 4 miles, avec la formation de la Chicago Athletic Association. En 1906, durant les « Jeux intercalaires » d’Athènes, il remporta le 1 500 mètres et termina deuxième du 800 mètres. Mais, un demi-siècle plus tard, le Comité international olympique (C.I.O.) décida de rayer ces « Jeux intercalaires » des palmarès. Le « compteur olympique » de Jim Lightbody, qui participa encore aux Jeux de Londres en 1908 sans obtenir de succès, resta donc bloqué à quatre médailles, ce qui est déjà fort respectable.

©Pierre LAGRUE