Johan Gunnar GREN (1920-1991)

Footballeur suédois

GREN-2-boostJohan Gunnar Gren demeure considéré comme un des meilleurs footballeurs suédois de l’histoire. Dans les années 1950, sous les couleurs du grand Milan A.C., il forma, avec ses compatriotes Gunnar Nordahl et Nils Liedholm, un redoutable trio d’attaquants, célébré dans la presse sous l’acronyme « Gre-No-Li ». Il fut aussi, en 1958, finaliste de la Coupe du monde, avec l’équipe de Suède battue en finale par le Brésil de Pelé (5-2). Mais si Johan Gunnar Gren est ici mentionné, c’est parce qu’il fut champion olympique : en effet, en 1948 aux Jeux de Londres, l’équipe de Suède remporta la médaille d’or, en battant en finale la redoutable Yougoslavie (3-1), lui-même marquant un but lors de ce match. Bien sûr, il était encore « amateur », les professionnels n’étant pas autorisés à participer aux Jeux.

Cette médaille d’or lui permit de se faire remarquer par les « recruteurs » et, en 1949, il signa un contrat professionnel avec le Milan A.C. Il joua au sein du club lombard jusqu’en 1955. Surnommé « Il Professore » par la presse italienne, il inscrivit 38 buts sous les couleurs du Milan A.C. En Italie, il évolua par la suite à la Fiorentina et au Genoa. Il rentra en Suède en 1956. Malgré le poids des ans (il avait 38 ans), il fut retenu dans l’équipe de Suède pour la Coupe du monde 1958. Il brilla notamment en demi-finale, inscrivant un but face à l’Allemagne de l’Ouest (3-1). Il mit un terme à sa carrière internationale peu après cette Coupe du monde. Il aura honoré 57 sélections avec l’équipe de Suède, de 1940 à 1958, inscrivant 32 buts.

©Pierre LAGRUE