John FLANAGAN (1873-1938)

Athlète américain

flanagan-2-boostJohn Flanagan fut à la fois le premier champion olympique de lancer du marteau et, bien que représentant les États-Unis, une des premières grandes figures de l’Irlande. En effet, John Flanagan, né à Kilbreedy, dans le comté de Limerick, émigra aux États-Unis en 1896 et entra au service de la police new-yorkaise. L’épreuve de lancer du marteau fut inscrite au programme olympique pour la première fois aux Jeux de Paris, en 1900. John Flanagan, qui avait établi de nombreux records, était le favori du concours. Mais il se trouva longtemps en difficulté, car les concurrents étaient gênés par un arbre situé non loin de l’aire de lancement, et il vit même son marteau rester accroché dans les branches de cet arbre mal placé à l’occasion d’un de ses jets ! Finalement, il remporta le concours. John Flanagan fut encore champion olympique en 1904 à Saint Louis, puis en 1908, à Londres. Mais, à Londres, dans le contexte de Jeux marqués par la rivalité américano-britannique sur le plan sportif et par l’hostilité réciproque entre Anglais et Irlandais, John Flanagan effectua tous ses jets sous les huées du public du stade de Shepherd’s Bush. John Flanagan, qui avait par ailleurs obtenu la médaille d’argent dans la curieuse épreuve du jet de la pierre de 56 livres (25,4 kg) aux Jeux de Saint Louis, retourna s’installer dans son Irlande natale en 1911, où il fut accueilli chaleureusement. Par la suite, il entraîna un jeune lanceur de marteau irlandais prometteur : celui-ci se nommait Patrick O’Callaghan et, en 1928, il deviendra le premier champion olympique de l’Irlande indépendante.

©Pierre LAGRUE