Josy BARTHEL (1927-1992)

Athlète luxembourgeois

1952barthel2Josy Barthel causa une des plus grandes surprises de l’histoire olympique en remportant le 1500 mètres aux Jeux d’Helsinki en 1952. En outre, il apportait au Luxembourg sa première d’or aux Jeux d’été, laquelle demeure encore aujourd’hui la seule. En arrivant en Finlande, Josy Barthel était considéré comme un athlète de second rang (sa seule performance notable était une neuvième place dans le 1500 mètres aux Jeux Olympiques de Londres en 1948). En 1952 donc, le 1500 mètres semblait promis à l’Allemand Werner Lueg, qui avait égalé un mois avant les Jeux le record du monde, ou à l’Américain Bob McMillen. Mais Josy Barthel réussit la course de sa vie: il déborda Lueg à 50 mètres du but, puis résista au retour de McMillen. La surprise fut vraiment totale, puisque la fanfare n’avait pas la partition de l’hymne luxembourgeois! Elle fut contrainte d’improviser un hymne, et Josy Barthel, vingt-cinq ans, versa quelques larmes. Josy Barthel, qui participa encore aux Jeux Olympiques en 1956 à Melbourne (éliminé en série), qui fut président du Comité olympique luxembourgeois de 1973 à 1977, aura d’autres occasions d’apprécier l’hymne de son pays: il sera ministre de 1977 à 1984.

©Pierre LAGRUE