Julius SAARISTO (1891-1969)

Athlète finlandais

En Finlande, le lancer du javelot est une discipline majeure, une quasi-religion sportive. Rendons donc hommage au premier Finlandais couronné champion olympique, d’autant plus qu’il remporta une curieuse épreuve : le lancer du javelot des deux mains. En effet, aux Jeux Olympiques de Stockholm, en 1912, il s’imposa dans cette épreuve avec un jet à 61 mètres, l’autre à 48,42 m. Dans l’épreuve de javelot « normale », il obtint la médaille d’argent (56,68 m), devancé par le célèbre Suédois Eric Lemming (60,64 m) : on peut constater que, avec son meilleur jet dans l’épreuve des deux mains, il aurait été médaillé d’or.

En 1915, durant la Première Guerre mondiale, il s’engagea dans le 27e Bataillon finlandais Jäger, une unité d’infanterie légère allemande composée principalement de volontaires finlandais. Il combattit notamment pendant la bataille de la rivière Misa et la bataille du golfe de Riga. Au début de 1918, il retourna en Finlande, combattit pendant la guerre civile finlandaise. Après l’indépendance de la Finlande, Saaristo continua de servir dans l’armée finlandaise. Plus tard, en 1939, il servit lors de la guerre d’hiver, puis, à partir de 1940, lors de la guerre de continuation.

©Pierre LAGRUE