Kenneth McARTHUR (1881-1960)

Athlète sud-africain

Né en Irlande, Kenneth McArthur part pour l’Afrique du Sud en 1900, où il s’engage comme volontaire dans la Force constabulaire sud-africaine de Baden-Powell, lors de la guerre anglo-boer. À la fin du conflit, il décide de s’installer définitivement en Afrique du Sud. En 1906, il s’engage dans la police de Johannesburg, effectue ses rondes à pied plutôt qu’à cheval, et découvre donc la course à pied. Il remporte ses premières victoires lors des Championnats du Transvaal, dans des épreuves de demi-fond. À la fin de 1908, il dispute pour la première fois le marathon, et il cause la surprise en remportant l’épreuve, battant notamment Charles Hefferon, récent médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Londres. Dès lors, il se consacre à cette épreuve, demeure invaincu, et participe aux Jeux Olympiques de Stockholm en 1912, où il va remporter la médaille d’or dans des circonstances particulières. En effet, le marathon se court sous un soleil de plomb. Au trente-cinquième kilomètre, Kenneth McArthur rejoint son compatriote Chris Gitsham, qui mène la course. À 3 kilomètres du but, les deux hommes sont assoiffés : ils décident de s’arrêter ensemble au pied d’une colline pour se désaltérer. Chris Gitsham s’arrête donc, mais il a la surprise de voir Kenneth McArthur continuer sa course sans marquer cette pause-boisson. Kenneth McArthur remporte l’épreuve, avec 58 secondes d’avance sur Chris Gitsham. Dès 1913, Ken McArthur, victime d’une blessure, doit prendre sa retraite sportive. Il aura remporté les six marathons auxquels il a participé.

©Pierre LAGRUE