Kurt THOMAS (1904-1973)

Musicien allemand

Kurt Thomas mérite mention au titre de l’olympisme inattendu, car il obtint, en 1936 à Berlin, une médaille d’argent, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «musique chorale», pour Kantate zur Olympiade 1936 (Cantate olympique, 1936). Cette année-là, dans la catégorie «musique chorale», la médaille d’or revint à un autre Allemand, Paul Höffer, pour Olympischer Schwur (Serment olympique). Kurt Thomas adhéra au Parti nazi en 1940, et son rôle à la tête du Musischen Gymnasium de Francfort (1939-1945), un établissement considéré comme une des écoles de l’élite du nazisme, demeure sujet de controverses. Cantor à l’église de l’Épiphanie de Francfort, Kurt Thomas occupa le poste prestigieux de Thomaskantor à l’Église Saint-Thomas de Leipzig de 1957 à 1961.

©Pierre LAGRUE