Larry JAMES (1947-2008)

Athlète américain

1968-JAMES-4-antiqueLarry James demeure un personnage méconnu, qui mérite donc une mention au titre de l’olympisme inattendu. En effet, il fut sans doute un des meilleurs coureurs de 400 mètres de tous les temps, mais sa courte carrière s’est construite dans l’ombre de son compatriote Lee Evans. Ainsi, lors des épreuves de sélection américaines pour les Jeux de Mexico en 1968, il se classa deuxième du 400 mètres, derrière Evans… mais il devint recordman du monde ! En effet, Evans avait remporté la course en 44,0 s, mais il chaussait des pointes non réglementaires, et sa performance ne fut pas homologuée. Larry James (44,1 s) fut donc recordman du monde, contre son gré. Aux Jeux de Mexico, il réalisa une performance exceptionnelle sur 400 mètres : 43,97 s ; mais Evans le devançait, en 43,86 s. Sur le podium, tout comme Evans et le troisième Américain, Ron Freeman, Larry James était coiffé d’un béret noir, pour protester contre la discrimination raciale aux États-Unis. Là encore, Larry James ne se posa pas en leader : il était certes un militant de la cause des Noirs, mais modéré : quelques années plus tard, il avoua que son attitude sur le podium était plus marquée du sceau de la solidarité avec ces athlètes qu’il admirait que de celui de la conviction politique.

©Pierre LAGRUE