Le père de Jean Boiteux plonge tout habillé dans le piscine

Au risque de faire disqualifier son fils

BOITEUX-2-retroEn 1952, aux Jeux Olympiques d’Helsinki, le Français Jean Boiteux remporta le 400 mètres nage libre devant l’Américain Ford Konno. L’exploit était immense car – si on excepte la victoire de Charles Devendeville dans un curieux 60 mètres sous l’eau aux Jeux de Paris en 1900 – jamais un Français n’avait été couronné champion olympique en natation. Cette victoire sera la plus médiatisée de ces Jeux, non pas pour l’exploit en lui-même, mais pour une incroyable scène à l’arrivée : Gaston Boiteux, le père du champion, fou de bonheur, plonge tout habillé dans la piscine, béret vissé sur la tête ! Or tous les concurrents n’avaient pas terminé la course, et ce plongeon paternel aurait pu entraîner la disqualification de Jean Boiteux. La photographie de cette scène fait la une de la plupart des quotidiens le lendemain ; plus tard, Coca-Cola demandera à utiliser cette photo pour un de ses spots publicitaires. En fait, ce plongeon ne fut pas totalement spontané : Gaston Boiteux avait parié avec un photographe qu’il se jetterait tout habillé dans la piscine si son fils devenait champion olympique. Toujours est-il que ce cliché fera le tour du monde et que la photo sera présentée dans toutes les grandes expositions consacrées aux Jeux Olympiques ; ainsi, à titre d’exemple, le Musée olympique présentera un cliché de cette scène durant l’exposition Cent Photos pour un siècle de sport, tenue en 2000.

©Pierre LAGRUE