Le vainqueur du marathon évacué sur une civière

Au bout de lui-même

HWANGAux Jeux de Barcelone, en 1992, le 9 août, les marathoniens s’élancèrent à 18 h 30, par une forte chaleur malgré la nuit tombante. Deux hommes, le jeune Sud-Coréen inconnu Hwang Young-cho (22 ans) et le Japonais Koichi Morishita, un champion confirmé de vingt-cinq ans, se présentèrent en tête au pied de la colline de Montjuic. Hwang Young-cho produisit une violente accélération, qui lui permit de décrocher Morishita et de remporter l’épreuve, avec 22 secondes d’avance sur le Japonais. Mais, victime d’une grave défaillance après l’arrivée, il dut être évacué sur une civière. Hwang Young-cho ne se remit jamais totalement de cette défaillance, ; il remporta néanmoins le marathon des Jeux asiatiques en 1994, mais il ne prit part qu’à de rares marathons et annonça sa retraite sportive en 1996, à vingt-six ans, après avoir échoué à se qualifier pour les Jeux d’Atlanta.

©Pierre LAGRUE