Matti NYKÄNEN (1963-2019)

Sauteur à skis finlandais

NYKANEN-2-boostMatti Nykänen a sans doute révolutionné le profil des sauteurs à skis. En outre, ce personnage turbulent se distingua par ses frasques, et il demeure un olympien atypique. Son gabarit à l’époque inhabituel (55 kg pour 1,75 m) lui permettait de « s’appuyer » sur le vent, qui semblait le « porter » bien plus longtemps que ses concurrents. Il inaugura la mode des sauteurs très minces, ce qui n’ira pas sans poser problème par la suite, certains devenant quasi anorexiques. Matti Nykänen remporta une médaille d’or et une médaille d’argent aux Jeux Olympiques d’hiver de Sarajevo, en 1984. Surtout, en 1988 à Calgary, il remporta les trois épreuves inscrites au programme du saut à skis. Néanmoins, Matti Nykänen menait une vie exubérante hors des sautoirs : il avait la réputation d’être un buveur invétéré au comportement emporté. Il écopa ainsi d’une peine avec sursis en 1986 pour avoir volé des cigarettes et de la bière dans un kiosque, et il fut exclu de l’équipe nationale à deux reprises en raison de sa mauvaise tenue !

Après sa retraite sportive, il entama un carrière de chanteur à succès dès 1992, mais l’alcoolisme et la violence marqueront sa vie. Il connaîtra de de nouveau la prison en 2004, pour avoir poignardé son épouse, puis en 2009, pour avoir agressé sa compagne. Matti Nykänen, quadruple champion olympique, six fois champion du monde, quatre fois vainqueur de la Coupe du monde, fut sans doute le meilleur sauteur à skis de l’histoire. Mais il fut aussi un homme fantasque, sous emprise et capable du pire. Un homme capable du pire, mais un champion capable d’exploits dont il était sûrement le seul à posséder le secret. Mort en février 2019 à 55 ans, il demeurera, malgré ses incartades, un héros national en Finlande, pays ou le saut à skis est l’un des sports-rois.

©Pierre LAGRUE