Milo MARTIN (1893-1970)

Sculpteur suisse

MARTI-OKMilo Martin mérite mention au titre de l’olympisme inattendu car il obtint, en 1928 aux Jeux d’Amsterdam, une médaille d’argent, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «statues», une sous-catégorie de la catégorie «sculpture» créée cette année-là, pour Athlètes au repos. Cette année-là, dans cette sous-catégorie, la médaille d’or revint au Français Paul Landowski, pour Le Boxeur. Milo Martin montra ses œuvres lors de plusieurs expositions internationales, et il reçut de nombreux prix, dont le premier prix lors du concours national pour la médaille de l’Exposition nationale suisse (1913) et les lauriers d’or à Vienne (1937). Milo Martin est considéré comme une figure importante de la sculpture romande de l’entre-deux guerres.

©Pierre LAGRUE