Nándor HIDEGKUTI (1922-2002)

Footballeur hongrois

hidegkuti-2-lightNándor Hidegkuti, attaquant, fut un des joyaux de l’équipe de Hongrie, conduite par Ferenc Puskas, qui domina le football mondial dans la première moitié des années 1950. Mais, on l’oublie parfois, la seule compétition qu’il remporta avec la formation nationale fut le tournoi olympique des Jeux d’Helsinki en 1952.

Nándor Hidegkuti avait effectué ses débuts internationaux en 1945. Il participa notamment à la célèbre victoire de la Hongrie face à l’Angleterre en 1953 à Wembley (6-3), un match durant lequel il marqua 3 buts. Mais, comme tous ses coéquipiers, il connut une cruelle désillusion en finale de la Coupe du monde 1954, puisque la formidable équipe hongroise fut battue, à la surprise générale, par l’équipe d’Allemagne de l’Ouest (3-2).

Depuis 1950, Nándor Hidegkuti évoluait au sein du M.K.T. Budapest.  En novembre 1956, alors que nombre de ses coéquipiers du Honved Budapest, qui effectuaient une tournée en Europe de l’Ouest, ne rentreront pas au pays après que l’Armée rouge soviétique réprima dans le sang l’insurrection hongroise, Nándor Hidegkuti, lui, poursuivit sa carrière au sein du M.K.T. Budapest. Il participa encore à la Coupe du monde en 1958 en Suède, sans grande réussite puisque l’équipe hongroise, privée de ses meilleurs éléments réfugiés à l’Ouest, fut rapidement éliminée. Il mit fin alors fin à sa carrière de joueur. Avec l’équipe de Hongrie, il aura disputé 69 matchs et inscrit 39 buts.

Par la suite, il devint entraîneur. Il dirigeait notamment l’équipe italienne de la Fiorentina en 1961, quand celle-ci remporta la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe en battant en finale les Glasgow Rangers.

©Pierre LAGRUE