Oksana BAÏUL (1977- )

Patineuse ukrainienne

patineuse-2-hermajestyEn 1994, aux Jeux Olympiques de Lillehammer, la compétition féminine de patinage artistique devait se résumer à un duel sulfureux entre les Américaines Tonya Harding et Nancy Kerrigan, du moins pour les médias : la controverse autour de Tonya Harding, qui avait commandité l’agression de sa rivale Nancy Kerrigan, captait en effet l’essentiel de leur attention. Or Oksana Baïul, surnommée le « Cygne d’Odessa », arbitra se duel et s’adjugea la médaille d’or : dans le programme libre, au son du Lac des cygnes de Tchaïkovski, elle réalisa une superbe prestation, agrémentée de cinq triples sauts. Il faut dire que le « Cygne d’Odessa » avait dû surmonter de multiples épreuves, ce qui forgea sans doute son caractère : son père abandonna le foyer familial lorsqu’elle avait deux ans à peine ; sa mère succomba à un cancer en 1991, alors que ses deux grands-parents étaient déjà morts. Ce triomphe lui tourna-t-il la tête ? Toujours est-il que cette toute jeune femme, qui eut à subir plusieurs blessures liées à une dernière poussée de croissance, provoqua un accident de la route en 1997 alors qu’elle conduisait en état d’ivresse. Elle parvint à reprendre sa vie en main, monta sa propre ligne de vêtements et apparut dans diverses émissions de télévision.

©Pierre LAGRUE