Pierre BRUNET (1902-1991) et Andrée JOLY (1901-1993)

Patineurs français

BRUNET-freshblueEn remportant la compétition de patinage par couple aux Jeux Olympiques de Saint-Moritz, en 1928, Pierre Brunet et Andrée Joly offrirent à la France sa première médaille d’or aux Jeux d’hiver. En outre, ils constituaient un couple harmonieux à la ville comme sur la glace. Les deux jeunes gens, qui dominaient les compétitions individuelles de patinage artistique en France dans les années 1920, se rencontrèrent au Palais des glaces à Paris ; ils décidèrent de disputer les épreuves par couple. Ainsi, alors qu’ils ne patinaient ensemble que depuis quelques mois seulement, ils obtinrent la médaille d’argent lors des premiers Jeux Olympiques d’hiver de Chamonix, en 1924. En 1928, donc, ils furent champions olympiques. Ils se marièrent en 1930, et obtinrent une nouvelle médaille d’or aux Jeux de Lake Placid, en 1932, s’imposant devant les Américains Sherwin Badger et Beatrix Loughran. Ils acquirent alors une notoriété internationale. Opposés au régime nazi, ils refusèrent de participer aux Jeux d’hiver de Garmisch-Partenkirchen en 1936. Ils passèrent alors professionnels et s’installèrent aux États-Unis en 1940. Notons qu’Andrée Joly brisa par ailleurs les conventions du patinage, en chaussant des patins noirs, comme son partenaire, au lieu des patins blancs traditionnellement réservés aux femmes.

©Pierre LAGRUE