Raniero NICOLAI (1893-1958)

Poète italien

NicolaiÉcrivain mineur, Raniero Nicolai n’en fut pas moins champion olympique, mais un champion olympique inattendu. En effet, en 1920, aux Jeux d’Anvers, Raniero Nicolai remporta une médaille d’or, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «littérature», pour Canzoni olimpiche (Chants olympiques). Le jury préféra curieusement cette œuvre à Olympic Games of Antwerp, du célèbre écrivain britannique Theodore Andrea Cook, qui avait notamment rédigé le Rapport officiel des Jeux Olympiques de Londres en 1908, médaillé d’argent. Par la suite, Raniero Nicolai sera notamment chef de presse du Comité olympique italien.

©Pierre LAGRUE