Renée SINTENIS (1888-1965)

Sculptrice allemande

SINTENIS-OKRenée Sintenis mérite mention au titre de l’olympisme inattendu car elle obtint, en 1928 aux Jeux d’Amsterdam, une médaille de bronze, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «bas-reliefs et médailles», une sous-catégorie de la catégorie «sculpture» créée cette année-là, pour Footballeurs. Cette année-là, dans cette sous-catégorie, la médaille d’or revint au Français Paul Landowski, pour Le Boxeur, et la médaille d’argent au Suisse Milo Martin, pour Athlètes au repos. Renée Sintenis est essentiellement célèbre pour une de ses œuvres: elle créa l’Ours d’or remis chaque année depuis 1951 au lauréat du Festival international du film de Berlin (Berlinale).

©Pierre LAGRUE