Ron Clarke se brûle avec la flamme olympique

Rendez-vous brûlant…

1956-CLARKE-2-concentrateLa cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Melbourne, en 1956, se déroula sous la canicule. Ron Clarke, alors jeune espoir du sport australien, eut l’honneur d’embraser la vasque olympique. Mais, alors que durant le relais la flamme était composée d’hexamine et de naphtalène, on la modifia pour rendre l’effet d’embasement de la vasque plus spectaculaire : Ron Clarke portait une torche brûlant un mélange de flocons de magnésium et d’aluminium ; cela provoqua une réaction thermique, la torche coula des bouquets de métal enflammé sur la piste et brûla le bras de son dernier porteur, qui ne manifesta nullement sa douleur. Le premier rendez-vous entre Ron Clarke et les Jeux Olympiques fut donc douloureux ; les suivants le seront également, puisque, devenu le meilleur coureur de demi-fond dans les années 1960, l’Australien ne parviendra jamais à conquérir une médaille d’or.

©Pierre LAGRUE