Rudolf EISENMENGER (1902-1994)

Peintre autrichien

EISENMENGER-OK2Rudolf Eisenmenger mérite mention au titre de l’olympisme inattendu, car il obtint, en 1936 à Berlin, une médaille d’argent, dans le cadre des «concours d’art et littérature» chers à Pierre de Coubertin, dans la catégorie «peinture», pour Läufer vor dem Ziel (Coureurs à l’arrivée). On note que, cette année-là, le jury n’attribua pas de médaille d’or dans la catégorie «peinture». La peinture de Rudolf Eisenmenger était appréciée des nazis, puisque son travail fut présenté lors de la grande exposition de 1937 à Munich, qui voulait mettre en valeur les tendances artistiques prônées par les nazis, en opposition à ce qu’ils nommaient «art dégénéré». Néanmoins, Rudolf Eisenmenger, président du Künstlerhaus de Vienne de 1939 à 1945, tenta à ce poste de préserver les œuvres des artistes juifs.

©Pierre LAGRUE